Apple est réputée depuis longtemps comme la société la plus riche en liquidités au monde, mais ce n’est plus le cas.

Apple Cash

Comme le rapporte le Financial Times : « Le monde de l’entreprise a un nouveau roi d’argent. Le titre de la société disposant des plus grandes réserves financières, détenu par Apple depuis une décennie, a été transféré à la société mère de Google, Alphabet, selon des chiffres publiés […]

Les avoirs en espèces et en titres négociables, nets de la dette, d’Apple sont tombés à 102 milliards de dollars, après un sommet de 163 milliards de dollars fin 2017. Les réserves financières d’Alphabet ont évolué dans le sens opposé. À 117 milliards de dollars, sa trésorerie a augmenté de près de 20 milliards de dollars au cours de la même période. » 

Apple a été en mesure de rapatrier une grande partie de ses liquidités à l’étranger grâce à un allégement fiscal unique permettant aux sociétés de rapporter des liquidités étrangères aux États-Unis et de ne payer que 15,5% des impôts au lieu des 35% habituels.

Pour les investisseurs, cette réserve de trésorerie est un gaspillage d’argent. Ils estiment plus judicieux qu’Apple la réutilise pour des investissements dans de nouveaux magasins ou de la R&D, soit la restituer aux actionnaires.

Apple a déjà été critiquée pour cela, et ce sera désormais à Google de prendre le relais :

« Ce changement de direction fait suite à un effort concerté du fabricant d’iPhone pour réduire ses réserves de liquidités, six ans après que le militant activiste Carl Icahn ait poussé pour la première fois à verser davantage son trésor […]

Le choix de la société de conserver son argent et de le dépenser pour tenter de percer de nouveaux marchés, plutôt que de l’utiliser pour récompenser les actionnaires avec des rachats ou des dividendes, comme l’a fait Apple, contrarie également certains investisseurs.

“En général, leurs tentatives pour se réinventer avec leurs nouvelles initiatives ne sont pas abouties”, a déclaré Walter Price, gestionnaire de portefeuille chez Allianz Global Investors. “Je souhaite qu’ils rapportent plus d’argent aux actionnaires et gaspillent moins.” »

Apple a dépensé 122 milliards de dollars en rachats d’actions au cours des 18 derniers mois, dont 17 milliards au dernier trimestre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom