Pour la première fois au Time 100 Summit, Tim Cook, le PDG d’Apple, a abordé un certain nombre de questions. Il est revenu sur la bataille cryptographique que son entreprise affronte avec l’US Department of Justice. Tim Cook a également expliqué à quel point les utilisateurs étaient trop sur leur iPhone.

Utilisation excessive de l’iPhone

Tim Cook pense que les gens devraient réduire le temps d’utilisation des iPhone et des applications. À tel point qu’Apple fait tout ce qui est en son pouvoir pour les sensibiliser davantage : « Moi aussi, j’ai réduit au silence de nombreuses notifications ces derniers mois. Grâce à Screen Time j’ai réalisé que je perdais trop de temps avec mon iPhone. Apple n’a jamais voulu maximiser le temps d’utilisation des utilisateurs, ce n’est pas notre objectif. »

« Si vous ne surveillez pas les notifications push sur votre iPhone, faites-le », a suggéré le PDG au public. « Ce que j’ai fait était d’aller dans les paramètres et désactiver beaucoup de notifications. Je me suis demandé : ai-je vraiment besoin de recevoir des milliers de notifications par jour ? Est-ce qu’ils ajoutent quelque chose à ma vie ou est-ce que ça fait de moi une meilleure personne ? J’ai donc vérifié les différentes applications et désactivé de nombreuses notifications ».

Certains pensent que, à la lumière de ces mots, iOS 13 peut introduire des fonctions supplémentaires dans ce sens. Probablement pour limiter au maximum et optimiser l’envoi de notifications par les applications. Actuellement, la gestion des notifications est très basique. Et il n’y a pas de “niveaux” de priorités définies par l’utilisateur, peut-être même en fonction de l’heure.

Et encore : « Chaque fois que vous prenez le téléphone, cela signifie que vous retirez les yeux de la personne à qui vous parlez, n’est-ce pas ? » Et si vous regardez votre téléphone plus que la personne en face de vous, vous faites un mauvais choix. Nous voulons éduquer les gens sur ce qu’ils font. Cette chose s’améliorera avec le temps, comme si nous faisions autre chose. Nous allons innover dans ce domaine comme nous l’avons fait dans d’autres domaines. En pratique, nous ne voulons pas que les gens utilisent leur téléphone tout le temps. Cela n’a jamais été notre objectif. »

Malheureusement, en 10 ans, Apple n’a rien fait pour limiter les notifications, les applications indésirables, etc. Mais il n’est jamais tard pour s’améliorer.

Confidentialité et cryptage

Dans son discours, Tim Cook a déclaré que la confidentialité et la cryptographie sont devenues beaucoup plus importantes et significatives pour les citoyens américains. Ceci est lié à des nombreux événements concernant la politique et à certaines entreprises de technologie. Il fait notamment référence à l’affaire Facebook / Cambridge Analytica et les données collectées à des fins électorales. Sans oublier le fait que le gouvernement russe a utilisé les médias sociaux pour influencer les élections de 2016.

Cook a insisté à plusieurs reprises sur le fait que la vie privée était importante. Si les gens se censuraient par peur d’être contrôlés, la liberté d’expression était étouffée. C’est précisément pour cette raison que le PDG d’Apple estime que le cryptage des appareils est d’une importance vitale pour la protection de la vie privée et la sécurité des utilisateurs. Mais il appelle également à une législation claire pour protéger les utilisateurs pour contrecarrer le problème toujours actuel.

Tim Cook se réfère au cas bien connu de San Bernardino, quand Apple a déclaré ne pas être en mesure de fournir les données de l’iPhone du terroriste à cause du système de cryptographie intégré. À cette occasion, le ministère de la Justice s’est donné beaucoup de mal pour faire passer Apple comme l’ennemi de la sécurité publique. Elle a lancé une sorte de campagne axée sur la sécurité du pays aux dépens de la vie privée. Mais Apple était doué pour faire comprendre la réalité, sans pour autant aboutir devant un tribunal : « La campagne du ministère de la Justice dans cette affaire était contre Apple, mais le véritable objectif des responsables et du FBI était d’activer une porte dérobée dans les appareils. Ainsi, ils auraient pu avoir une plus grande facilité de contrôle sur tous les smartphones aux États-Unis et au-delà. »

Nous parlons ensuite des valeurs chez Apple. Tim Cook a répété une fois de plus que « les gens ont des valeurs, les sociétés sont faites de personnes et que les entreprises doivent donc aussi avoir des valeurs. Les problèmes actuels ne peuvent pas être résolus uniquement par le gouvernement, mais nécessitent l’aide des entreprises et des universités. Pour cette raison, chez Apple, nous traitons également de questions telles que l’environnement, la diversité et la protection des droits fondamentaux de l’homme. Nous n’avons pas de comité d’action politique parce qu’il ne devrait pas exister dans une entreprise. Nous croyons en nos valeurs et les poursuivons sans aucun drapeau ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom