Les actions AAPL ont officiellement pénétré dans le « bear market », après avoir perdu 20% de leur valeur du 3 octobre au négoce de la nuit précédente.

Une action est « Bear » lorsque son prix a diminué d’au moins 20% au cours des 12 derniers mois. Apple a perdu cette valeur en un peu plus d’un mois, après -3,96% hier. La société Cupertino est cependant en bonne compagnie, car ces dernières semaines, même Facebook, Amazon, Netflix et Google ont perdu des valeurs similaires en bourse.

Hier encore, le titre de l’AAPL avait perdu près de 4% après l’annonce d’une réduction des commandes des nouveaux iPhone publiée par le Wall Street Journal. Dans cette situation, Goldman Sachs vient de réduire son objectif de cours sur l’action AAPL à 182 USD, évoquant un « risque important » de savoir si la société pourrait à nouveau perdre des parts de marché. Ces prévisions se réfèrent à 2019.

Par rapport à l’an dernier, l’action Apple a encore gagné 15% en valeur. La baisse des ventes d’iPhone pourrait en fait être freinée par les revenus des services et par le prix moyen plus élevé de l’iPhone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom