États-Unis : un suspect arrêté pour avoir refusé de débloquer son iPhone

 

Aux États-Unis, un juge a pris la décision d’arrêter un suspect pour avoir refusé de débloquer son iPhone lors d’une perquisition policière, ce qui suscite aujourd’hui beaucoup de discussions.

Ce qui a commencé comme un contrôle de routine devient un véritable cas aux États-Unis. William Montanez devra désormais purger 180 jours de prison pour avoir refusé de déverrouiller son iPhone à la demande de la police.

Tout a commencé le 21 juin, lorsque la police a arrêté Montanez pour une simple infraction au code de la route. L’un des policiers a demandé à l’homme s’il pouvait fouiller la voiture, mais Montanez a refusé. À ce moment-là, la police a approché les chiens qui ont immédiatement commencé à aboyer. À ce moment, l’inspection de la voiture a mis en évidence une petite quantité de marujana, une arme et deux iPhone 7.

Sur l’un des deux iPhone était écrit le message : « OMG, ils l’ont trouvé ». Les policiers ont commencé à le suspecter, et ont demandé la permission de contrôler les deux iPhones. Montanez a refusé de donner son consentement et la police a alors demandé un mandat spécial du juge. Pendant l’audience, le juge a statué que les policiers pouvaient déverrouiller les téléphones sans consentement explicite et, à ce moment-là, l’accusation a demandé à l’avocat de la défense et au défendeur de déverrouiller les deux téléphones apportés comme preuves. Cependant, Montanez a répondu que les téléphones étaient nouveaux et qu’ils ne se souvenaient pas du mot de passe. Après cette réponse, le juge l’a condamné à 180 jours de prison pour « outrage civil ».

L’avocat de la défense a ensuite voulu faire une déclaration publique pour que tout le monde comprenne « ce qui peut nous arriver ». L’avocat a dit que la police peut vous arrêter pour n’importe quoi et, s’ils trouvent un téléphone dans votre voiture, ils vous demanderont de le déverrouiller. Et si vous refusez parce que des informations personnelles y sont stockées, vous risquez d’aller en prison.

Bien sûr, l’homme a été condamné pour possession de marujana et d’une arme dans sa voiture, mais pour le conseil juridique ne peut pas utiliser le prétexte de refus de débloquer l’iPhone pour mettre un accusé en prison.

 
  • 21367 Posts
  • 8356 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.