Apple supprime les applications qui envoient des données de localisation à des tiers

 

Apple poursuit ses efforts pour garantir à ses utilisateurs que leurs données privées soient en sécurité. La firme a en effet commencé à sévir contre les applications qui partagent des données de localisation à des tiers.

Si les développeurs ne corrigent pas le tir après l’avertissement d’Apple, alors l’application est tout simplement retirée de l’App Store. La société informe les développeurs par courrier électronique que « lors de la réévaluation », leur application est en violation les sections 5.1.1 et 5.1.2 des directives d’examen de l’App Store, qui concernent la transmission des données de localisation des utilisateurs et la sensibilisation des utilisateurs à la collecte des données.

En clair, une application ne peut transmettre aucune donnée de localisation de l’utilisateur à des tiers sans le consentement explicite de l’utilisateur et à des fins non approuvées. Apple explique que les développeurs doivent supprimer tout code, framework ou SDK lié à la violation avant que leur application puisse être soumise à nouveau sur l’App Store.

La répression d’Apple intervient au milieu d’un changement croissant de l’industrie en raison de la nouvelle réglementation générale sur la protection des données, ou GDPR, dans l’Union européenne. Alors qu’Apple a toujours été une entreprise axée sur la protection de la vie privée, elle cherche apparemment à s’assurer que les développeurs prennent le même soin pour les données des utilisateurs.

 
  • 21928 Posts
  • 8486 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.