Hier, Apple a tenu son assemblée annuelle avec ses actionnaires depuis son siège de Cupertino. Ce rassemblement permet aux dirigeants d’entreprise et aux membres du conseil d’Apple de rencontrer les actionnaires afin de discuter sur un large éventail de sujets.

La partie la plus intéressante de la réunion était la séance de questions-réponses avec Tim Cook concernant le prochaine iPhone, les AirPods et le désir de gagner de plus en plus d’utilisateurs professionnels. Le PDG d’Apple a avant tout tenu à confirmer qu’il s’agissait de la dernière rencontre avec les investisseurs au 1 Infinite Loop, puisque l’Apple Park ouvrira ses portes dès le mois prochain. Lors de la prochaine réunion, les actionnaires seront convié dans l’auditorium portant le nom de Steve Jobs en sa mémoire.

Ensuite, Tim Cook a commencé à parler du grand succès des AirPods qu’il a défini comme déjà un « phénomène culturel » et qu’il n’y a pas de risques en matière de sécurité et de santé pour ceux qui utilisent ces écouteurs sans fil – dans le cas contraire « nous l’aurions spécifié sur notre site », a expliqué Tim Cook.

Tim Cook a également confirmé le grand succès des services en soulignait les plus de 20 millions d’abonnés à Apple Music. D’ajouter qu’il y a plus de 150 millions d’abonnés qui ont interagi avec Apple en souscrivant aussi bien à Apple Music, qu’à Netflix, Hulu et d’autres services via iOS ou MacOS.

Quant à l’Apple Store, aujourd’hui, nous trouvons 491 boutiques dans 18 pays différents, pour lesquels la société utilise l’énergie renouvelable à 93%. Tim Cook a également confirmé que la société travaille pour améliorer la diversité entre les entreprises et les fournisseurs, en se concentrant de plus en plus aux États-Unis – confirmant au passage qu’Apple a payé 50 milliards de dollars aux fournisseurs américains en 2016.

Concernant les futurs produits, Tim Cook a admis qu’Apple veut faire plus pour les professionnels pour en attirer de plus en plus ainsi que les entreprises.

Interrogé sur potentielle convergence entre le Mac et l’iPad, avec peut-être un Mac a écran tactile, Tim Cook a précisé qu’en fusionnant ces deux mondes, vous perdriez la simplicité de l’un et la puissance de l’autre. Dans tous les cas, le patron d’Apple ne donne jamais de détails sur les futurs produits. Alors difficile de savoir si une telle chose arrivera un jour…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom