Meta annonce qu’un abonnement combiné à Facebook et Instagram sera lancé dans les prochaines semaines pour ceux qui ne souhaitent pas voir de publicité sur les deux plateformes.

facebook meta d21

Au prix de 9,99 € par mois, les utilisateurs pourront utiliser Facebook et Instagram sans publicité. Si l’achat est effectué depuis l’application iOS Facebook ou Instagram, le prix est de 12,99 € par mois. Il sera également possible d’ajouter des comptes liés, dont le coût est de 6 € par mois (ou 8 € par mois depuis l’application), avec une utilisation gratuite prévue jusqu’en mars 2024. De plus, Meta indique qu’elle suspendra la publicité pour ceux qui avoir moins de 18 ans, sans frais supplémentaires.

La raison de ce choix est liée à la nouvelle réglementation en vigueur dans l’Union européenne. Meta tire l’essentiel de son argent des publicités personnalisées, qui reposent bien sûr sur la capture d’autant de données personnelles que possible pour déterminer les publicités à afficher. Mais ce modèle économique est menacé par la législation européenne, qui oblige les citoyens à choisir d’utiliser ou non leurs données de cette manière.

facebook instagram payants

La solution de Meta consiste à proposer un abonnement payant, qui permet aux utilisateurs d’éviter non seulement la publicité personnalisée, mais toutes les publicités.

« En novembre, nous offrirons aux personnes qui utilisent Facebook ou Instagram et vivent dans ces régions la possibilité de continuer à utiliser ces services personnalisés gratuitement avec des publicités ou de s’abonner pour ne plus voir de publicités. Tant que les gens sont abonnés, leurs informations ne seront pas utilisées pour les publicités. »

Cela signifie qu’en France également, à partir de novembre, il sera possible de s’abonner à ce service Meta sans publicité.

En fin de compte, c’est une décision judicieuse de la part de Meta. Il est en effet très probable que seul un très faible pourcentage d’utilisateurs paiera 9,99 € par mois pour ne pas voir les publications publicitaires sur Facebook et Instagram, mais avoir activé les abonnements laissera à Meta la possibilité de continuer à montrer des publicités à tous les utilisateurs, en totale conformité avec les règles de l’UE.

Partager un commentaire