Alors que le jour de l’interdiction définitive de TikTok aux États-Unis approche de plus en plus, ByteDance tente de rencontrer l’administration Trump pour éviter l’interdiction sans avoir à vendre toutes ses opérations aux États-Unis.

TikTok

Plusieurs sociétés américaines telles que Walmart et Microsoft sont très intéressées par l’acquisition des opérations américaines de TikTok, mais ByteDance ne semble pas disposée à vendre. Selon le Wall Street Journal, l’éditeur chinois continue de travailler avec persévérance pour demander une réunion urgente avec l’administration Trump et éviter la vente de tous ses actifs aux États-Unis. Dans le passé, il y a eu des discussions entre ByteDance et le gouvernement américain, mais maintenant la demande est beaucoup plus importante.

Entre autres, la nécessité de trouver un accord qui puisse empêcher l’interdiction sans avoir à vendre TikTok est devenue encore plus urgente depuis que le gouvernement chinois a adopté de nouvelles mesures qui rendront la vente à une entreprise américaine plus complexe. La date butoir se rapprochant, il est également dans l’intérêt de Trump d’essayer de parvenir à un accord.

Les négociations sont en cours. Reste à voir si Trump reviendra sur sa décision à certaines conditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom