Nouveau chapitre dans l’affaire TikTok. Le gouvernement chinois a changé les règles sur les exportations de technologies locales et a rendu le projet de vente à une entreprise américaine pratiquement interdit.

TikTok

La loi chinoise interdisait déjà l’exportation de certaines catégories de technologies vers des pays étrangers, mais aujourd’hui une nouvelle section a été ajoutée qui inclura également TikTok.

Le président Trump a annoncé que l’application serait interdite aux États-Unis à moins qu’elle ne soit vendue à une entreprise américaine. Pour l’administration Trump, l’application menace la sécurité nationale car elle partagerait les données des utilisateurs avec le gouvernement chinois. TikTok a répondu par une plainte visant à mettre fin à cette initiative, mais entre-temps, Microsoft et d’autres sociétés américaines tentent de finaliser l’acquisition de TikTok.

Maintenant, la Chine pourrait être celle qui arrêterait toutes les négociations. Le gouvernement a en effet émis de nouvelles restrictions et interdictions sur les exportations de technologies locales, les entreprises étant obligées de demander l’approbation du gouvernement chinois. Pour beaucoup, c’est une réponse aux allégations de Trump contre TikTok.

La société ByteDance a affirmé être au courant des nouvelles règles et « se conformer strictement à la réglementation », mais n’a pas expliqué si les négociations avec les entreprises américaines se poursuivraient ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom