Epic Games s’était visiblement préparé aux représailles d’Apple, notamment à la suppression de Fortnite de l’App Store.

Epic Games

Pour preuve, l’éditeur a sorti une parodie de la pub “1984” diffusée à l’époque par Apple et dédiée au Macintosh. Dans sa pub, Apple mettait en évidence sa lutte contre IBM qui était en position dominante sur le marché de l’informatique.

À travers sa parodie, Epic Games compte rappeler à Apple d’où elle vient. Seulement, aujourd’hui c’est la firme de Cupertino qui est en position dominante. La situation s’est donc inversée, et l’éditeur de Fortnite estime que c’est à son tour de se dresser contre les  puissantes entreprises, en l’occurence Apple et Google. Ces dernières ont en effet supprimé Fortnite de leur store respectif, après que l’éditeur ait ajouté une option de paiement permettant de contourner la taxe sur les achats intégrés.

Cette affaire ne fait que commencer, et Epic Games semble parti pour aller jusqu’au. Apparemment, tout était préparé à l’avance aussi bien sa plainte que cette parodie. En attendant, Fortnite a disparu de l’App Store et du Play Store de Google. Cela risque de durer longtemps, à moins qu’un accord soit trouvé rapidement. Mais ce ne sera pas une mince à affaire, ne serait-ce que du côté d’Apple qui ne fait pas de distinction entre les développeurs. Petits ou importants développeurs/éditeurs, tous sont logés à la même enseigne. Apple exige un respect total de ses politiques de l’App Store.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom