Pas de doute, la suppression de Fortnite de l’App Store a irrité Epic Games qui s’est empressé de lancer une action en justice contre Apple. Les hostilités ont commencé quand hier l’éditeur a ajouté une option de paiement en direct dans son jeu avec des prix plus agressifs. Epic Games a en effet décidé de s’attaquer à la taxe de 30% d’Apple sur les achats intégrés. Pour contourner cette commission, la nouvelle option de paiement permettait aux joueurs de profiter d’un abattement de 20% sur ces mêmes achats dès lors qu’ils étaient effectués en direct chez l’éditeur.

Epic Games - Fortnite

La réponse d’Apple ne s’est pas faite attendre puisque quelques heures plus tard, Cupertino a immédiatement supprimé Fortnite de l’App Store.

De son côté, Epic Games a décidé de déposer plainte contre Apple pour position dominante. Elle estime qu’Apple a mis en place une « série de restrictions anticoncurrentielles et de pratiques monopolistiques » sur l’App Store.

Les pratiques anticoncurrentielles d’Apple sont à nouveau au cœur de cette nouvelle affaire. Et Epic Games tente visiblement d’y mettre fin avec cette plainte. Son objectif premier est donc d’obtenir « une injonction pour faire cesser cette concurrence déloyale ».

Comme Google a également supprimé Fortnite du Play Store, la plainte de l’éditeur le concerne aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom