L’avenir de l’Apple Pencil pourrait offrir davantage d’informations à l’utilisateur à l’aide de la rétroaction tactile.

Apple Pencil - retours tactiles

Dans un nouveau brevet, Apple examine un certain nombre de solutions pour permettre à l’Apple Pencil d’informer physiquement les utilisateurs dans certaines circonstances, le tout via un retour tactile.

L’idée est intéressante en soi, mais les retours tactiles peuvent avoir des effets négatifs. En effet, il suffit qu’ils soient trop puissants au point de provoquer d’importantes secousses du stylet. Dans ce cas, ces vibrations pourraient créer des erreurs pendant que l’utilisateur dessine.

Si un retour tactile doit être inclus dans un stylet, il est nécessaire de le faire sans vibrations ni mouvements qui affectent le travail de l’utilisateur. Pour cela, Apple propose un système dans lequel vous ressentez la sensation d’une force qui est appliquée sur des éléments proches du bout des doigts de l’utilisateur. La rétroaction tactile pourrait être gérée de manière à s’appliquer à différentes zones de la main et dans différentes directions.

En appliquant ces forces simultanément dans différentes directions, Apple estime qu’elles s’annulent mutuellement, en maintenant le stylet stable. Ainsi, cela ne provoquerait aucune erreur lors de son utilisation. Tout cela, sans renoncer aux informations perçues par les utilisateurs.

Pour y parvenir, Apple prévoit d’insérer une série de fentes verticales dans le crayon qui contiennent un matériau connecté à un moteur particulier, qui frotte contre les doigts de l’utilisateur pour créer un retour tactile.

Apple Pencil - retours tactiles

Grâce à ces retours tactiles, l’utilisateur serait informé de l’activation d’une certaine fonction lors de l’utilisation de l’Apple Pencil dans n’importe quelle application.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom