Goldman Sachs a publié une autre déclaration à la suite d’allégations de discrimination sexuelle liées aux limites de crédit accordées aux utilisateurs de l’Apple Card.

Goldman Sachs - Apple Card

Dans une nouvelle déclaration publiée par Carey Halio, PDG de Goldman Sachs, il est confirmé que la banque réévaluera les limites de crédit après les accusations de ces derniers jours.

Cependant, Halio a souligné que Goldman Sachs n’était pas au courant du sexe ou du statut matrimonial de ses clients lors du processus de demande de l’Card. Le PDG a également indiqué que Goldman Sachs avait travaillé avec une société tierce pour examiner le « processus de décision en matière de crédit et en évitant les préjugés et les résultats non intentionnels ».

Halio a expliqué que la différence entre les limites de crédit découle principalement d’un « historique de crédit personnel limité ». Selon la banque, si les cartes existantes d’un demandeur sont des « cartes supplémentaires dans le compte principal du conjoint », cela pourrait affecter les détails de l’historique de crédit. Voici le message posté sur Twitter :

« Nous vous avons écouté. Vos préoccupations sont importantes pour nous et nous les prenons au sérieux. Nous n’avons jamais pris et ne prendrons jamais de décisions en fonction de facteurs tels que le sexe. En réalité, nous ne connaissons pas votre sexe ni votre état matrimonial lors du processus de demande de l’Apple Card.

Nous nous sommes engagés à faire en sorte que notre processus de décision en matière de crédit soit juste. De concert avec une société tierce, nous avons examiné notre processus de décision en matière de crédit afin de nous protéger contre les préjugés et les résultats non intentionnels.

Certains de nos clients nous ont dit avoir reçu moins de crédit que leur conjoint. Dans de nombreux cas, cela est dû au fait que leurs cartes de crédit existantes sont des cartes supplémentaires dans le compte principal de leur conjoint, ce qui peut signifier que le demandeur a un historique de crédit personnel limité. Le processus de décision relatif au crédit de l’Apple Card n’est pas lié à votre état matrimonial au moment de la demande. »

Goldman Sachs signale ensuite que si une personne estime que sa ligne de crédit « ne reflète pas correctement » son historique de crédit, elle peut alors réévaluer la demande directement depuis l’application Wallet sur l’iPhone en démarrant une discussion avec l’assistance personnelle de Goldman Sachs.

De son côté, Apple est restée complètement silencieuse sur ces allégations de discrimination sexuelle lors de l’obtention de l’Apple Card.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom