Après avoir annoncé son intention d’abandonner le secteur des modems pour smartphone suite à l’accord entre Apple et Qualcomm, Intel a mis aujourd’hui aux enchères tout son portefeuille de brevets et de propriété intellectuelle lié à ces technologies.

IAM signale qu’Intel cherche à céder environ 8 500 actifs de son portefeuille de brevets, tous liés aux technologies de modem pour smartphone. La vente aux enchères sera divisée en deux parties : le portefeuille de brevets cellulaires et le portefeuille de ceux sur les appareils connectés. La première enchère portera sur environ 6 000 actifs liés aux normes mobiles 3G, 4G et 5G, dont 1 700 ressources IP sur des technologies de déploiement sans fil comprenant 500 brevets de semi-conducteurs et d’électronique.

Intel

Le choix de mettre aux enchères ces actifs est très différent de l’idée initiale d’Intel de vendre le département modem, même si un acheteur éventuel pourrait décider de faire les deux. Théoriquement, l’achat du département modem d’Intel permettrait à la société acheteuse de recruter des ingénieurs et des responsables, tandis que l’acquisition des brevets ne concernerait que des idées et des technologies. Par le passé, on a également parlé de l’intérêt d’Apple, mais uniquement pour l’acquisition de l’ensemble du département des modems pour smartphones de la société.

Pour le moment, Apple a convenu avec Qualcomm de fournir toutes les puces de modem pour les futurs iPhone, au moins pour les 4 prochaines années. Le premier iPhone 5G devrait arriver en 2020, mais entre-temps, il semble qu’Apple travaille sur sa propre puce interne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom