Qualcomm continue de faire pression sur la Chine pour qu’elle bloque les ventes de certains modèles d’iPhone à travers le pays.

Un des avocats de Qualcomm a déclaré qu’en vertu des règles de procédure civile chinoises, Qualcomm est habilité à demander au tribunal d’amender ou de retenir quatre représentants légaux d’Apple en Chine et de les empêcher de quitter le pays.

En outre, Qualcomm serait très déçu par l’insouciance d’Apple contre l’injonction du tribunal chinois, sachant que la société Cupertino n’aurait pas immédiatement bloqué la vente de plusieurs iPhones dans le pays.

Entre autres choses, Apple se sent maintenant encore plus en sécurité puisque iOS 12.1.2 semble avoir résolu tous les problèmes potentiels liés aux brevets de Qualcomm en Chine.

L’affaire Apple contre Qualcomm a récemment pris une autre mouture lorsque LG rejoint l’action antitrust coréenne contre Qualcomm. En clair, une solution n’est pas attendue avant plusieurs années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom