Alors que Qualcomm a récemment fait du bruit en obtenant une interdiction préalable des ventes d’anciens modèles d’iPhone Apple en Chine, et éventuellement une interdiction de telles ventes en Allemagne, rappelons que la société est également partie défenderesse dans plusieurs actions en justice intentées par Apple et le gouvernement américain. En fait, le procès de la FTC v. Qualcomm débutera le 4 janvier devant la juge Lucy Koh.

En Corée, Qualcomm est également sur la sellette. Il y a deux ans, la Commission coréenne du commerce équitable (KFTC) a condamné le fabricant de puces à payer une amende équivalant à 915 millions de dollars pour avoir commis un abus de brevet. Qualcomm a refusé d’accepter la décision et, par conséquent, une action en justice a été déposée. Selon Business Korea, d’importantes sociétés de haute technologie se sont associées au procès, notamment Apple, Samsung, Intel, MediaTek et Huawei. Mais après que Samsung et Qualcomm aient accepté de concéder des licences réciproques, plus tôt cette année, Samsung a décidé de se retirer de la poursuite.

Le fait qu’un géant de la technologie basé en Corée, tel que Samsung, ait abandonné cette action antitrust coréenne aurait peut-être été un coup dur pour la KFTC. Cependant, une autre grande entreprise ayant son siège en Corée s’est jointe aux autres plaignants. LG, au milieu de négociations difficiles avec Qualcomm, a décidé de remplacer Samsung. On ne sait pas si LG agira de la même manière dans ses relations avec Qualcomm, mais sa présence en tant que client majeur de Qualcomm basé en Corée doit contribuer à améliorer les chances de la KFTC. Ne vous attendez pas à une décision judiciaire rapide. Au cours des 14 derniers mois, Qualcomm et la KFTC se sont rencontrés à 11 reprises pour des auditions et des interrogatoires. Une décision n’est pas attendue avant plusieurs années.

En attendant, il y a quelques nouvelles au sujet de l’interdiction de vente allemande. Avant d’imposer une telle interdiction, Qualcomm sera tenu de déposer une caution ou un dépôt en espèces de plus de 1,5 milliard USD. Jusqu’à présent, Qualcomm n’a pas encore déboursé ce montant, mais la société devrait remettre les fonds plus tard cette semaine. En attendant, nous nous attendons à ce que Apple fasse appel de la décision.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom