Selon une source anonyme citée par Fast Company, Apple commercialisera son premier iPhone 5G en 2020.

Apple envisagerait l’utilisation du modem Intel 8161 dans l’iPhone qui sortira en 2020. Intel devrait être le seul fournisseur de ces puces, étant donné qu’Apple est prêt à mettre fin à son contrat avec Qualcomm, d’avant plus que les deux les entreprises se battent devant les tribunaux depuis plusieurs mois.

La puce Intel 8161 sera produite selon un processus de 10 nanomètres, ce qui devrait assurer d’excellentes performances et un espace réduit. La source indique qu’Intel teste déjà le modèle 8060, qui sera utilisé pour le prototype de l’iPhone 5G.

Le seul doute qui subsiste est qu’à l’heure actuelle Apple n’est pas satisfait des performances des puces de modem actuelles d’Intel, en raison de problèmes de durée de vie de la batterie et de manque de dissipation de chaleur adéquate. Intel a promis de résoudre ces deux problèmes prochainement. Également parce qu’Apple a peu d’alternatives, étant donné que les dirigeants n’ont aucune intention de rouvrir des conversations avec Qualcomm. MediaTek est la seule alternative à Intel. Pour le moment, il n’est pas en mesure de fournir assez de puces modem pour l’iPhone requis par Apple. Pour l’entreprise, il s’agit d’un plan B si Intel ne répond pas aux exigences en termes de qualité.

Rappelons que déjà avec les nouveaux iPhone XS, XS Max et XR, Apple n’utilise que des modèles de puces produits par Intel. Il sera curieux de voir qui remportera ce défi de la 5G, étant donné qu’en 2019, les premiers smartphones Android 5G dotés de puces produites par Qualcomm devraient sortir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom