Une nouvelle loi obligera Apple Music et Spotify à payer plus les artistes

 

Eddy Cue, actuel vice-président senior des logiciels et services Internet chez Apple, est connu pour avoir créé la chanson à 0,99 $ quand il a négocié les redevances qu’Apple Music devait payer aux artistes pour chaque vente.

Quelques années plus tard, Spotify, Apple Music et d’innombrables autres services ont amené ces artistes à compter davantage sur des tournées sans fin et des performances en direct plutôt que sur les albums studio d’antan.

Et voilà que le Congrès essaie maintenant de réparer les torts qui ont commencé avec la tactique de négociation à 99 $. Une loi sur le droit d’auteur datant de l’ère numérique, appelée Music Modernization Act (MMA), vient de passer devant la Chambre des représentants après avoir été approuvée par le Sénat et est en passe d’être promulguée par le président Trump.

Une fois promulguée, elle exigera la création d’une agence qui gérera les droits d’auteur et les redevances numériques qui seront versés aux chanteurs et aux auteurs-compositeurs par Apple Music, Spotify et les autres. En cataloguant tous les artistes et les droits de propriété intellectuelle, l’agence rationaliserait le processus d’obtention de licences pour la diffusion de ces œuvres. Il sera géré conjointement par des sociétés de musique et des représentants des services de streaming.

L’énorme base de données qui en résultera sera ensuite concédée en termes plus clairs aux appareils de diffusion, pour améliorer les systèmes de paiement des artistes, y compris pour la musique créée avant 1972 et qui est actuellement diffusée sans aucune redevance. Apple Music vient de passer les 21 millions d’abonnées payants aux États-Unis, dont la croissance est beaucoup plus rapide que celle de Spotify. La législation sur la MMA qui se fait attendre depuis longtemps, devrait changer considérablement le visage des plateformes de musique streaming, au moins pour les artistes.

 
  • 21620 Posts
  • 8427 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.