Alors que l’événement le plus attendu de l’automne se rapproche à grands pas, Apple n’a toujours pas envoyer les invitations à la presse. Rappelons que plusieurs sources parlent du 12 septembre comme la date de la keynote.

Durant cette conférence, Apple devrait présenter trois nouveaux iPhone : l’iPhone XS Plus de 6,5″ (OLED), l’iPhone XS de 5,8″ (OLED), et l’iPhone 9 LCD de 6,1″. Plusieurs analystes réputés affirment que le modèle LCD sera le moins cher de tous et arriverait sur le marché un peu plus tard, vers le mois de novembre.

Parallèlement, même si un certain nombre de modifications importantes de la conception et d’améliorations des performances sont en préparation cette année, on s’attend à ce que les nouveautés  les plus radicales aient lieu en 2019.

Pour autant, cela ne va pas empêcher Apple d’écouler de nombreuses unités en 2018. Selon des sources anonymes de Digitimes, Apple pourrait en vendre entre 70 et 75 millions, d’ici la fin de l’année seulement. C’est un chiffre élevé, même avec les standards régulièrement impressionnants d’Apple, et si le géant de Cupertino y arrivait, cela marquerait la meilleure performance de fin d’année depuis l’iPhone 6 sorti en 2014.

Bien entendu, l’iPhone X était censé battre tous les records de vente l’année dernière mais cela n’a pas été exactement le cas. Comme toujours, un certain nombre de partenaires Apple, de fournisseurs de pièces détachées et de fabricants d’électronique sous contrat comptent beaucoup sur le succès de la nouvelle génération d’iPhone pour leur stabilité financière et leur prospérité, notamment TSMC, Foxconn et Pegatron.

Si les iPhone 2018 seront en effet aussi populaires que prévu, les trois sociétés peuvent évidemment s’attendre à des ventes et des profits records.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom