Donald Trump fait encore parler de lui aujourd’hui pour des questions de sécurité. Le président américain a en effet remplacé ses deux smartphones Samsung pour deux iPhone. Jusqu’ici cela ne pose pas de problème, bien au contraire puisque iOS offre un niveau de sécurité supérieur.

Seulement, Trump a la fâcheuse manie de ne pas se soumettre au protocole de sécurité imposé par la Maison Blanche. Plus précisément, ses deux iPhone doivent normalement passer entre les mains des experts en sécurité de la Maison Blanche tous les 30 jours afin de vérifier qu’ils ne sont pas sur écoute ou tout simplement piratés. Mais le vilain petit canard ne s’y est pas soumis depuis 5 mois, contrairement à Obama lequel suivait les consignes de sécurité en tant et en heure selon le site Politico.

Pour information, les deux iPhone sont assez différents par rapport à ceux en vente libre. L’un d’eux ne lui permet que de consulter certains médias triés sur le volet, ou encore pour utiliser Twitter. De plus, la caméra, le micro et l’app Téléphone sont inactifs. Le second iPhone est quant à lui plus ouvert puisque Donald Trump serait en mesure de prendre des photos et même de passer des appels.

Donald Trump estime en effet que le protocole et les mesures de sécurité qui en découlent, sont tout simplement « trop pénibles ». Le président préfère visiblement prendre quelques libertés au détriment de la sécurité nationale. Le plus intéressant dans cette histoire est qu’au début de sa campagne il voulait la peau d’Apple. Tout compte fait, Trump semble avoir fait marche arrière, et l’on sait que le rapatriement du cash d’Apple y est pour quelque chose…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom