Tim Cook parle d’Apple Music, de projets vidéo et de droits de douane

 

Dans une nouvelle interview accordée à Bloomberg, le PDG d’Apple Tim Cook a parlé de divers sujets, allant des tarifs imposés par le gouvernement Trump sur certains produits provenant de Chine à la propagation d’Apple Music.

Interviewé lors de « The David Rubenstein Show: Peer-to-Peer Conversations », Tim Cook a déclaré que les utilisateurs sont maintenant plus de 50 millions, incluant les 40 millions d’abonnés payants selon les dernières données partagées en avril. Le nombre d’abonnés augmente mois après mois et d’ici la fin de l’année, le nombre d’utilisateurs payants pourrait atteindre les 60 millions.

Au cours de cet entretien, Tim Cook a abordé pour la première fois directement le sujet du contenu vidéo exclusif produit par Apple : « Nous sommes très intéressés par l’industrie du contenu vidéo et nous évoluerons de manière cohérente avec notre marque. Nous ne sommes pas encore prêts à fournir des détails sur ces projets, mais c’est clairement notre domaine d’intérêt ».

Tim Cook officialise alors les efforts d’Apple dans la production de contenu vidéo. Selon les dernières estimations, la société aurait investi 1 milliard de dollars en 2017 uniquement dans ce domaine pour la création de dizaines de contenus vidéo originaux. Cependant, cette dépense est bien inférieure à celle de Netflix, qui investira en 2018 environ 8 milliards de dollars en nouveaux contenus originaux.

Tim Cook a ensuite parlé de sa récente rencontre avec Donald Trump à la Maison Blanche, lorsque le PDG d’Apple a vivement critiqué la guerre commerciale lancée contre la Chine : « J’ai dit que pour nous les tarifs imposés sur certains produits de la Chine ne sont pas la bonne approche et j’ai montré une analyse précise pour expliquer les raisons ». Au total, le gouvernement américain imposera 25% de taxes sur quelque 50 milliards de produits qui entreront aux États-Unis en provenance de Chine.

Cook a réitéré à Trump l’importance de la coopération commerciale entre les deux pays et comment ces tarifs pourraient s’avérer très problématiques. Entre autres choses, Apple n’est qu’indirectement affectée par le problème, puisque aucun composant utilisé sur l’iPhone n’est inclus dans la liste des produits soumis aux nouveaux tarifs. Cependant, l’importance de maintenir les relations commerciales fondamentales entre la Chine et les États-Unis reste intacte, étant donné que le risque est également dû aux représailles du gouvernement chinois, qui pourrait à son tour appliquer des tarifs sur tous les produits américains vendus dans le pays.

Lors de la rencontre avec Trump, Cook a également réitéré sa préoccupation au sujet de la nouvelle loi qui forcerait des millions d’immigrants arrivés aux États-Unis en tant qu’enfants, les Dreamers, à quitter le pays où ils ont grandi et où ils ont trouvé un logement et une maison : « cela pourrait être catastrophique pour notre société ».

 
  • 20466 Posts
  • 8157 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *