Chez Apple, les tests de conduite autonome se poursuivent à un rythme incessant, montrant une croissance continue et significative des ressources que l’entreprise entend consacrer au projet.

Entre mars et avril, l’entreprise a introduit de nouveaux véhicules, apportant de 45 à 55 voitures pour les essais, des véhicules assistés par un total de 83 conducteurs en chair et en os. Avec l’arrivée du mois de mai, Apple a décidé d’investir davantage de ressources, élargissant encore le nombre déjà important de voitures équipées du système de conduite autonome connu sous le nom de LiDAR, constitué d’un grand nombre de caméras dédiées à la conduite autonome des véhicules.

La présence d’un conducteur humain est actuellement nécessaire, même si en Californie il est déjà possible d’utiliser des véhicules autonomes pour les essais sur les routes publiques, car Apple n’est pas encore en possession de tous les permis nécessaires pour effectuer les tests sans la présence d’un conducteur humain. La nouvelle Lexus RX450h sera donc bientôt sur la route pour permettre à l’entreprise de peaufiner davantage son logiciel propriétaire d’auto-conduite qui semble être enfin entrée dans la phase critique.

La firme de Cupertino vise désormais ce segment dès 2015, avec une expansion continue et constante de la flotte, mais il n’y a évidemment toujours pas de détails qui puissent donner un aperçu de son travail car les variables impliquées sont encore nombreuses et de nombreux aspects doivent encore être déposés, comme en témoignent les événements récents impliquant des véhicules Uber dont l’un a provoqué un accident mortel sur un piéton.

Au cours des tests, il n’est pas à exclure que certains logiciels développés par l’entreprise puissent voir la lumière dans le système CarPlay, avec de possibles applications de réalité augmentée. Nous verrons ce qu’Apple nous réserve dans un avenir qui semble de plus en plus proche de la ligne d’arrivée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom