L’écran OLED de l’iPhone X a été reconnu comme l’un des meilleurs en circulation, mais Apple continue d’utiliser des écrans LCD sur ses iPhone 8 et 8 Plus. Ces écrans sont produits en grande partie par Japan Display, dont le risque de faillite est élevé si Apple se résigne à n’utiliser que des écrans OLED dans ses prochains modèles d’iPhone.

Selon Nikkei, Japan Display a récemment reçu 517 millions de dollars grâce à l’allocation d’actifs et à la vente d’actifs par des tiers, afin de trouver le capital nécessaire pour répondre aux demandes de production d’Apple. En 2018, Apple devrait en effet continuer à adopter l’écran LCD sur un iPhone 6,1″, le premier du genre, et donc de continuer à passer commande à la société japonaise dont les revenus devraient rester importants.

Les analystes estiment toutefois que si Apple abandonnait totalement la technologie LCD, Japan Display connaîtrait de sérieuses difficultés économiques et risquerait même la faillite. Pour éviter ces risques, Japan Display cherche ces dernières semaines à trouver plus de fonds pour investir dans la production de panneaux OLED. Apple est en effet le client le plus important de la société et perdre ses commandes serait trop risqué pour la firme japonaise.

Si l’écran LCD de l’iPhone 6,1″ est confirmé, Japan Display ne devrait pas avoir de problèmes pendant au moins un an. En revanche, sa situation pourrait être totalement différente dès 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom