Le procès a débuté entre les militants d’Attac et Apple

 

En décembre dernier, les activistes français d’Attac avaient protesté à haute voix dans divers Apple Store pour demander à l’entreprise de payer les taxes dues dans le pays, Apple avait alors déposé une plainte devant le tribunal pour leur interdir d’entrer à l’intérieur de leurs magasins.

Apple avait poursuivi le groupe Attac (Association pour la taxation des transactions financières et l’action citoyenne) après les manifestations qui ont eu lieu dans les premiers jours de décembre dans le plus important Apple Store de Paris.

La manifestation a duré plusieurs heures, jusqu’à ce qu’Apple refuse de s’entretenir avec certains de ses représentants. La porte-parole d’Attac, Aurélie Trouvé, a déclaré que « cent activistes d’Attac ont occupé des Apple Store pour demander à l’entreprise de payer les impôts dans les pays où elle opère ». Les activistes ont également hissé une bannière au deuxième étage de l’Apple Store de Paris Opéra, en disant « Nous arrêterons quand Apple paiera ».

Le mois dernier, Apple a réclamé 3 000 € de dommages et intérêts à Attac : « Nous ne sommes pas contre le droit de protester, mais envahir l’un de nos magasins est un risque potentiel pour nos clients et notre personnel ».

Il s’agit donc d’un chiffre symbolique, avec lequel Apple veut faire savoir qu’il acceptera toutes les protestations, à condition qu’elles soient menées de manière pacifique et sans mettre en péril la sécurité de leurs clients. La plainte est également sollicitée pour que les prochaines protestations éventuelles d’Attac au sein des Apple Store soient sanctionnées d’une amende de 150 000 euros.

Le procès a débuté hier, et le verdict du tribunal devrait être annoncé le 23 février prochain.

 
  • 19641 Posts
  • 8031 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *