D’après un nouveau rapport de DigiTimes, les principales marques chinoises de smartphones chercheraient des alternatives aux écrans Active Matrix OLED (AMOLED), craignant qu’Apple monopolise les approvisionnements pour ses iPhones de 2018.

 

Huawei Technologies, Oppo et Xiaomi Technology auraient dans l’idée d’opter pour de minis écrans rétroéclairés par LED comme alternative à l’AMOLED pour leurs futurs smartphones prévus au second semestre 2018. Ces derniers auraient également demandé aux fabricants basés à Taiwan de commencer la production de ces petites dalles LED en juin 2018, selon des sources de l’industrie.

Les fournisseurs spéculent sur le fait qu’Apple pourrait étendre l’utilisation des panneaux AMOLED dans ses prochains iPhone de 2018, ce qui pourrait poser problème dans la production AMOLED de Samsung Display.

Samsung est actuellement le seul fournisseur d’écrans OLED d’Apple pour l’iPhone X en raison de ses énormes capacités de production. Néanmoins, le géant californien devrait intégrer LG en tant que second fournisseur cette année, suggérant que Samsung continuerait à s’occuper de la production des écrans de 5,8 pouces tandis que LG aura à sa charge les écrans pour le plus grand modèle de 6,5 pouces (la rumeur évoque notamment un iPhone X Plus).

Apple serait en train de planifier un mélange d’OLED et d’écran LCD pour les iPhones de cette année. Une nouvelle forme d’écran LCD permettrait un design similaire à celui de l’OLED utilisé pour l’iPhone X.

À plus long terme, Apple devrait adopter la technologie microLED, afin d’améliorer la luminosité, la saturation des couleurs, la profondeur du noir et l’efficacité énergétique des OLED.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom