Chargement…

Cellebrite pourrait aider la police de New York dans le cadre d’un accident de la route

Un projet de loi proposé aujourd’hui au Sénat à New York pourrait donner aux agents de police new-yorkais la possibilité de brancher les téléphones dans un « textalyzer » à la suite d’un accident de véhicule. Le dispositif permettrait de lire les données du mobile pour déterminer si oui ou non le conducteur était par exemple en train d’écrire un SMS ou téléphoner.

cellebrite-pourrait-aider-la-police-de-new-york-dans-le-cadre-dun-accident-de-la-route

Cellebrite, la société israélienne qui a réussi à récupérer les données de l’iPhone 5c du tireur de Bernardino iPhone San, serait apparement capable de prendre le contrôle des appareils mobiles. Normalement, ce genre de chose ne peut se faire qu’avec un mandat au risque d’être accusé de violer le quatrième amendement sur la vie privée. Mais le « textalyzer » pourrait passer outre cela grâce à une méthode qui permettrait de garder les conversations, des contacts, des numéros, des photos et des données privées en toute sécurité. Le dispositif aura juste pour objectif de dire si le conducteur était sur ton téléphone au moment de l’accident.

Ce projet de loi a été appelé « loi Evan » sur la demande d’un père qui a perdu son fil Evan Lieberman âgé de 19 ans dans un accident de la route provoqué par un conducteur distrait dans la ville de New York.

Cellebrite propose déjà un dispositif routier qui permet d’accéder au contenu de modèles de smartphones non spécifique, et indique que le « textalyzer » serait une version moins intrusive qui donne simplement une réponse oui / non pour savoir si oui ou non le téléphone était utilisé au moment précis de l’accident.

  • 17388 Posts
  • 7376 Comments
Fondateur & Rédacteur
Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…