VirnetX est une société qui est propriétaire de plusieurs brevets mais elle ne les utilise pas pour fabriquer de quelconques produits. L’entreprise a déjà eu à faire à Apple en 2012 dans un procès où le tribunal avait tranché en sa faveur obligeant à la firme de Cupertino de lui verser la somme de 368,2 millions de dollars dans le cadre de brevets violés concernant les fonctions VPN, iMessage et FaceTime. Seulement, le tribunal est revenu ensuite sur sa décision estimant qu’Apple ne lui devait rien.

Mais VirnetX ne l’entend pas de cette oreille et compte bien se faire payer. Aujourd’hui, l’affaire est de retour dans un nouveau procès où cette fois VirnetX réclame 532 millions de dollars à Apple, explique Bloomberg.

virnetx-demande-532-millions-de-dollars-a-apple-pour-une-histoire-de-brevets-violes

Elle avait également mis au tribunal Microsoft dans le passé, ce qui lui a permis de recevoir 23 millions de dollars. Dans le cas d’Apple, cette affaire est mal perçue d’autant que VirnetX réclame encore plus qu’avant, explique Greg Arovas l’avocat de la firme à la Pomme. Apple devra donc une nouvelle fois se défendre dans cette affaire à travers à un nouveau procès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom