À la suite d’un procès commencé en 2014 qui opposait Apple et Samsung, la cour d’appel fédérale des Etats-Unis a statué hier en la faveur de la firme californienne. Samsung était accusé d’avoir violé des brevets Apple comme celui du slide pour déverrouiller – de fait la décision a été de donner la possibilité à Apple de faire interdire la ventes des smartphones Samsung concernés sur le sol américain.

apple-en-droit-de-faire-interdire-des-smartphones-samsung-aux-usa

Si la juge Lucy Koh avait réduit la peine de Samsung dans le procès de 2012, et interdit Apple de faire un demande d’interdiction de ventes de smartphones de la firme coréenne aux États-Unis, la nouvelle décision de justice tente de remettre un peu d’ordre à ce niveau. La cour d’Apple fédérale estime qu’Apple est en droit de protéger ce qu’elle a créé.

Si Apple vient à faire cette demande et qu’elle se la voit accordée, Samsung risque de perdre gros. Il est ainsi fort probable qu’une contre-attaque soit lancée par Samsung pour éviter le pire. Il n’est d’ailleurs pas impossible qu’une entente financière entre les deux géants soit une autre résultante.

[via Macrumors]

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom