Sur iOS 9, les développeurs peuvent davantage cibler leur public

 

Désormais, les développeurs d’applications sur iOS auront le choix. Ils pourront si ils le souhaitent ne plus proposer leur contenu aux possesseurs d’iDevices qui ne disposent pas de processeurs 64-bits.

64-bit-architecture-phil-schiller

Pour la première fois présentée en septembre 2013, en même temps que l’iPhone 5s, l’architecture 64-bits équipe désormais énormément d’appareils de la marque pommée: tous les iPhones à partir de l’iPhone 5s ainsi que l’iPad Air et Air 2. Mais c’est un bouleversement qui vient d’être annoncé à San Francisco alors que la WWDC 2015 bat son plein jusqu’au 12 juin.

Les développeurs ont désormais la possibilité de tout simplement arrêter de proposer leur applications aux possesseurs d’appareils ne disposant pas de processeurs 64-bits. Autrement dit, toutes les personnes équipées d’un iPhone 5 ou d’un modèle inférieur (même le 5c) ou d’un iPad 4 ou d’un modèle inférieur ne seront plus en mesure d’installer les applications qu’elles souhaitent.

Cette décision contente à la fois Apple et les développeurs, mais pourquoi ? Tout simplement parce que les développeurs sont obligés, à chaque fois qu’ils sortent une nouvelle application, de s’adapter aux différents équipements que possèdent les utilisateurs. C’est donc un considérable gain de temps mais pas seulement. En effet, avec une telle décision, Apple force en quelque sorte les utilisateurs à mettre à jour par l’achat d’un nouveau terminal leurs appareils afin qu’ils puissent bénéficier des dernières nouveautés et accéder à leurs applications favorites.

 
  • 19151 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *