Tim Cook parle la vie privée et du cryptage, critique Google lors de la réception de remise des prix

 

Lors d’un événement sur les « champions de la liberté » à Washington hier, Tim Cook a été honoré à l’Electronic Privacy Information Center’s où il a eu l’occasion de donner un discours portant sur la position d’Apple sur la vie privée, l’importance de garder l’information de ses clients, et les points de vue de la société sur le cryptage.

« Comme beaucoup d’entre vous, nous avons chez Apple rejette l’idée que nos clients devraient avoir à faire des compromis entre la vie privée et la sécurité, » a déclaré Cook à l’ouverture de son discours. « Nous pouvons et nous devons fournir à la fois dans une égale mesure. Nous croyons que les gens ont un droit fondamental à la vie privée. Le peuple américain exige, la Constitution l’exige, la morale l’exige. »
Tim Cook a également souligné l’engagement d’Apple sur la vie privée des clients tout en fustigeant les autres entreprises de la Silicon Valley comme Google et Facebook pour recueillir des données des clients. « Ils engloutissent tout ce qu’ils peuvent pour en apprendre davantage sur vous et essayer de le monétiser », a déclaré Cook. « Nous pensons que cela est faux. Et il est pas ce genre de société qu’Apple veut être. »

tim-cook-parle-la-vie-privee-et-du-cryptage-critique-google-lors-de-la-reception-de-remise-des-prix

Tim Cook a réitéré la position d’Apple sur le fait que la firme tire ses profits de la vent de ses produits et non sur les données privées de ses clients. Il a ensuite parler de la la nouvelle application photo de Google : « Nous croyons que le client doit avoir le contrôle de leur propre information. Vous pourriez aimer ces services dits libres, mais nous ne pensons pas qu’ils valent de donner votre email, votre historique de recherche et maintenant même vos photos de famille – des données extraites et vendues pour dieu sait dans quel but publicitaire. Et nous pensons qu’un jour, les clients verront cela pour ce qu’elle est ».

Sur le cryptage, Tim explique que cela serait « extrêmement dangereux » si certains organismes gouvernementaux préconisent un accès illimité aux données et aux dispositifs consommateurs. Depuis iOS 8, Apple a mis des plus de clés de chiffrements qui lui ne permettent pas de contourner un mot de passe et fournir des données de consommation à la demande du gouvernement.

Cook ajoute que fournir une « clé maître » au gouvernement irait à « l’encontre des droits du premiers amendement et des principes fondateur de notre pays ». Il a précisé qu’Apple continuera dans cette direction, celle de mettre encore plus l’accent sur la protection et le chiffrement des données pour empêcher l’accès aux informations de ses clients.

[via]

 
  • 19090 Posts
  • 7877 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *