Un petit groupe de quatre personnes à l’intérieur de Google Labs X déplacé en 2013 et dirigé par Dr Ramesh Bhardwaj, ancien expert batterie chez Apple, testerait actuellement des batteries tiers, à la recherche de nouvelles technologies que Google pourrait utiliser sur des appareils comme les smartphones, tablettes et plus encore, d’après les révélations du Wall Street Journal.

Google travaillerait sur un concept de batterie souple à l’état solide similaire au projet de Dyson qui a récemment investi 15 millions de dollars. Ces piles remplacent les produits chimiques liquides par du solide. Cela conduirait à des batteries plus petites et plus sûres qui pourraient être produites en couches minces, qui les rendraient parfaites pour les appareils mobiles et portables.

google-x-labs-travaille-sur-une-nouvelle-generation-de-batterie-pour-les-appareils-mobiles

Ces batteries à l’état solide pourraient également être utilisées pour alimenter les produits flexibles et seraient même implantables dans le corps humain. Elles seraient aussi capables d’alimenter la fonction vidéo des Google Glass, laquelle utilise beaucoup de puissance de la batterie.

Il est vrai que l’autonomie est l’un des points les plus difficiles à traiter pour les fabricants qui proposent toujours plus de puissance dans leurs appareils. Il faut en effet une nouvelle génération de batterie capable de remplacer les cellules lithium-ion actuelles. Alors peut-être que Google est proche d’une solution – l’avenir nous le dira… [via]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom