Présentation de la gamme Director Suite 3 de CyberLink, laissez parler votre créativité !

 

CyberLink est une entreprise taïwanaise, fondée en 1996, spécialisée dans la création de logiciels permettant d’éditer ou de gérer du contenu multimédia sous Windows. La société a récemment présenté (le mercredi 17 Septembre 2014) sa nouvelle gamme de logiciels d’édition, la Director Suite 3. CyberLink nous a permis de tester, pour vous, cette nouvelle gamme afin que vous sachiez ce qu’il en résulte.

Director-Suite-3

L’ensemble

L’édition Director Suite 3 coute 299,99€ en achat simple ou 49,99€ pour un abonnement de 3 mois. Elle contient :

  • Le logiciel PowerDirector 13
  • Le logiciel PhotoDirector 6
  • Le logiciel AudioDirector 5
  • Le logiciel ColorDirector 3
  • Une grande quantité d’effets sonores et visuels
  • Et 20 Go d’espace gratuit disponible dans le Cloud de CyberLink pendant 1 an.

L’ensemble permet un usage facile pour les plus novices, tout en proposant des fonctionnalités avancées pour les experts. Mais parlons un peu de chaque logiciel individuellement:

AudioDirector 5

Ce premier logiciel permet d’éditer l’un de vos fichiers audio contenus sur votre ordinateur ou dans le Cloud de CyberLink (ou bien d’en créer un en partant de rien). Au milieu de l’écran trônent les spectres sonore de droite et de gauche. Les possibilités pour les modifier sont très nombreuses: les bandelettes du bas servent à régler le son des pistes et l’intensité sonores entre la piste gauche et la droite; la colonne de gauche se divise en deux parties: « Ajuster l’audio » pour insérer un silence, un bruit, découper la piste, ajouter un fondu au début ou/et à la fin,… et « Appliquer un effet » pour rajouter toutes sortes d’effets tels que de la réverbération, un effet de choral, de téléphone ou de radio, modifier la voix par une voix d’homme, de femme ou de robot, modifier les paramètres de l’équaliseur, … ;l’onglet « Restaurations » permet ensuite de supprimer tout ce qui est bourdonnements, bruits, souffles,… Lorsque notre piste a été modifiée à notre guise, nous avons la possibilité de la mixer avec d’autres pistes (ou effets sonores téléchargeables) dans l’onglets « Mixer ». Une fois que tout est fini, il est possible de stocker notre musique toute neuve dans le cloud, d’en faire un nouveau fichier (format au choix) ou de la mettre dans l’onglet CD si l’on veut faire un disque et le graver.

audiodirector audiodirector_2

PhotoDirector 6

Passons maintenant à PhotoDirector 6, l’outil pour éditer les photos/images. Après avoir sélectionné l’objet à modifier dans « Bibliothèque », il faut se rendre dans « Réglage » pour commencer les modifications. Ces modifications se trouvent, elles aussi, dans la barre située tout à gauche de l’écran. Là, deux choix sont possibles : ou l’on choisit de modifier toutes les couleurs manuellement à l’aide de la quantité astronomique de réglages disponibles (Balance des blancs, Ton, effet HDR, Niveau, TSL,…), ou alors, on utilise les filtres (ciel bleu, froid, rétro,…) disponibles dans la partie « Prédéfinis ». Une fois cette étape finie (il est important de la faire en premier), on peut se rendre dans « Modifier » pour améliorer l’image en elle-même. La première catégorie qui s’y trouve est bien utile pour embellir les photos de personnes (modeler le corps, supprimer les rides, embellir les yeux,…). Les autres permettent de supprimer des objets de l’image, d’ajouter des effets, de rajouter un cadre (et le texte ou copyright qui va avec), de fusionner deux photos, d’extraire une partie de l’image,… Une fois que l’on a l’image parfaite devant soit, on peut l’imprimer , la stocker dans le cloud, l’enregistrer, ou la mettre dans un diaporama que l’on pourra enregistrer ou même poster sur Youtube.

photodirector photodirector_2

ColorDirector 3

Ce troisième logiciel permet d’appliquer des corrections colométriques sur n’importe quelles vidéos (il y a même la possibilité de les séquencer en scènes). Encore une fois, de très nombreuses options sont disponibles afin d’ajuster les couleurs à notre guise, que ce soit sur toute l’image, ou juste une région (avec un masque de sélection, de suivi de mouvement ou de dégradé). On peut, par exemple, modifier les nuances de couleurs, ajouter un effet de vignettage, ajouter un filtre de teinte, modifier la netteté, modifier les tons fractionnés, … plein d’autres options sont à découvrir. Il y a, bien évidemment, un histogramme des couleurs pour voir lesquelles sont dominantes ou autre utilisation. Pour ceux qui n’auraient pas le temps de s’attarder sur tous ces paramètres, les développeurs ont pensés à intégrer des filtres prédéfinis. On peut ensuite produire la vidéo modifiée en l’enregistrant sur un des nombreux formats de sortie disponibles ou en la stockant dans le Cloud de CyberLink.

colordirector colordirector_2

PowerDirector 13

Ce dernier logiciel contenu dans la Director Suite 3 est le plus récent, mais aussi celui qui pose le plus de problèmes de stabilité. Excepté ce petit problème, il nous propose énormément d’outils d’édition de vidéo facilement maniables (tous les nouveaux formats vidéo (4K,..) sont pris en charge). Lorsqu’on lance le logiciel, 3 options sont disponibles : l’« Editeur de fonction complet » , l’« Editeur facile et le « Créateur de diaporama » (ces deux dernières sont surtout pour les débutants). L’éditeur complet permet d’éditer les vidéos en ajoutant texte, sous-titres, transitions, effets, en superposant plusieurs pistes audio-vidéo, graphiques et animations,… De nombreuses nouvelles technologies sont incluses dans ce logiciel, elles rendent l’utilisation de PowerDirector beaucoup plus rapide et fluide et permettent d’embellir automatiquement les vidéos (tel que l’« Édition Sensible au Contenu » qui repère les scènes importante de la video et en corrige les imperfections),… Si vous n’avez pas fini l’édition sur votre ordinateur, pas de panique, il est possible de continuer l’édition de la vidéo sur son smartphone ou sa tablette tournant sous Android ou Windows 8, (il n’y a pas encore de version iOS) grâce à l’application PowerDirector Mobile ! Plusieurs options de partage sont disponibles une fois la vidéo finie, on peut la poster sur : Facebook, YouTube, DailyMotion, Vimeo et NicoNicoDouga.

PowerDirector 13

Rapport qualité/prix

299€, c’est sure, c’est un investissement. Vaut-il le coup ? Tout dépendra de votre besoin. Dans tous les cas, c’est sûrement l’une des meilleures gammes dans le domaine avec énormément d’options d’édition et une rapidité sans pareil. Pour vous faire un avis, n’hésitez pas à vous procurer une version d’essai. Les logiciels sont bien évidement aussi disponibles en vente séparée.

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *