Un kill Switch obligatoire dans tous les smartphones vendus en Californie dès Juillet 2015

 
Jerry Brown, le gouverneur de Californie, a signé une nouvelle loi visant à obliger les fabricants à intégrer un antivol “Kill Switch” sur tous leurs smartphones qui seront vendus à partir de Juillet 2015.

Le projet de loi SB-962 Smartphones bill lancé en Février dernier, est maintenant signé et approuvé par l’Assemblée de l’État de Californie depuis début Août, puis adopté par un vote final du Sénat californien.

un-kill-switch-obligatoire-dans-tous-les-smartphones-vendus-en-californie-des-juillet-2015Concrètement, cette loi vise à éradiquer les vols par agression qui deviennent de plus en plus courants en Californie, et dans d’autres états américains mais également partout dans le monde. Pour ce faire, les fabricants se doivent d’intégrer une technologie permettant à l’utilisateur initial d’entrer un code ou autres protections pour sécuriser son smartphone dès son achat. En clair, il est nécessaire que les fabricants intègre leur “Kill switch” au moment de la conception des smartphones avant leur commercialisation. Le logiciel ne doit en aucun cas permettre la réinitialisation de l’appareil sans le code d’origine créé par l’utilisateur initial, et encore moins par un réseau sans-fil sans son accord. En revanche, ce même système doit permettre au propriétaire de pouvoir réactiver son appareil dès qu’il le récupère, après une perte ou un vol. Le processus de configuration doit se faire dès le démarrage de l’appareil suite à son achat et proposer à l’acheteur d’entrer un code de verrouillage.

“La Californie vient de mettre les voleurs de smartphones sur les ordres”, a déclaré le sénateur Leno, D-San Francisco. “Dès l’an prochain, tous les smartphones vendus en Californie, et probablement tous les autres Etats de l’Union, seront équipés de la technologie antivol quand ils achètent de nouveaux téléphones. Nos efforts sont d’anéantir l’incitation à voler les smartphones et endiguer ce crime de commodité, qui alimente la criminalité de rue et la violence au sein de nos communautés.” [via MacRumors]

“Cette épidémie a touché des millions gens à travers le pays et des millions d’autres à travers le monde, mais aujourd’hui nous tournons la page”, a déclaré procureur George Gascon.

Cette nouvelle loi californienne n’a guère d’incidence pour Apple puisqu’elle propose déjà ce genre de protection au démarrage et depuis l’année dernière avec son Touch ID apparu avec l’iPhone 5S. Le problème risque de se poser pour certains smartphones de Samsung et Microsoft qui eux nécessitent une technologie à développer d’ici Juillet 2015.

 
  • 19112 Posts
  • 7882 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *