Test de Botanicula : les cinq végétaux qui voulaient sauver une graine

 
Botanicula est un jeu de type “point and clic” réalisé par le studio tchèque Amanita Design, l’équipe à l’origine de l’excellent Machinarium [4,49€].

Son design et son gameplay en font un jeu accessible aux plus petits comme aux plus grands. Il était à l’origine sorti sur PC en 2012, où il a été acclamé par la critique et a reçu de nombreux prix, notamment le prix du meilleur jeu de l’année 2012 sur le Mac App Store et le prix de la meilleure piste audio au festival des jeux indépendants. Le jeu est sorti sur iPad le premier Mai 2014 pour le prix de 4,49€.

iphonote.com_ test-de-botanicula-les-cinq-vegetaux-qui-voulaient-sauver-une-graine

A t’il réussi à surpassé son grand frère Machinarium ? 

Histoire

Tout au long du jeu, nous devrons donc, à l’aide de nos quatre compagnons végétaux, porter une graine qui a résisté à l’attaque d’une araignée (ressemblant à une Noireaude de Miyazaki, mais en beaucoup moins mignon) qui cherchait à dévitaliser l’arbre sur lequel nous et différents types d’insectes en tous genres vivions en parfaite harmonie, dans le but de la replanter et de faire pousser un second arbre. L’ensemble est rempli d’énormément d’humour et de gaieté qui nous font passer un agréable moment et le tout est raconté à travers des animations et bruitages, à aucun moment vous n’entendrez de paroles dans ce jeu.

iphonote.com_ test-de-botanicula-les-cinq-vegetaux-qui-voulaient-sauver-une-graine-2

Gameplay

Le gameplay est parfaitement adapté à l’iPad. On se déplace de “tableau” (décor) en “tableau” en touchant les bords de l’écran (une flèche apparaît lorsque le déplacement est possible), on interagit avec le décor simplement en touchant l’endroit qui nous semble interactif (c’est à dire à peu près partout) et on peut garder des objets dans notre inventaire pour les réutiliser dans un autre tableau ainsi qu’utiliser, dans de trop rares cas, les caractéristiques propres à chaque personnages de la bande (l’un vole, l’autre fait rebondir les gens,…). Le but étant à chaque fois, de trouver des objets clés pour débloquer le chemin que l’on doit emprunter.

Décors

Les décors du titre sont le résultat d’un mélange entre des dessins et de réelles images, ils sont très dynamiques. Il y a toujours énormément de créatures qui s’agitent dans chaque tableaux. Ces créatures entre insectes et végétaux sont d’ailleurs très variées, le but secondaire étant de toutes les rencontrer ( il y en à plus d’une centaine) afin de débloquer quelques bonus de fin. A noter qu’il y a aussi énormément d’Easter eggs (de clins d’oeil) cachés , éparpillés tout au long de notre traversé.

iphonote.com_ test-de-botanicula-les-cinq-vegetaux-qui-voulaient-sauver-une-graine-3

Ambiance sonore

L’ambiance sonore est elle aussi, pleine de gaieté et d’énergie. Les musiques s’atténuent au fil du jeu, pour laisser place à des bruits d’oiseaux ou d’insectes, mais dès que l’on se débloque dans l’histoire ou que l’on trouve un objet important, elles reviennent de plus belle et toujours plus rythmées. Il y a aussi énormément de scènes cachées ou d’animaux qui mettront en avant différentes musiques ou différents chants.

Rapport qualité/prix

L’histoire de Botanicula est découpée en 9 chapitres re-jouables et est finissable en à peu près 5 heures, mais là n’est pas le but du jeu. Si vous prenez votre temps, c’est à dire, si vous touchez un peu partout sur l’écran pour déclencher toutes les animations bonus et pour trouver la centaine de bestioles cachée dans ce grand arbre, vous pourrez facilement doubler le temps de jeu, et alors mettre une dizaine d’heures pour atteindre l’écran de fin.

iphonote.com_ test-de-botanicula-les-cinq-vegetaux-qui-voulaient-sauver-une-graine-4

Voici le trailer officiel :

Suivez-nous depuis notre application et sur Twitter : @iPhonote – Facebook : BlogiPhonote

 
  • 136 Posts
  • 0 Comments

Jeune parisien, fan de rap, music, de bons films, de jailbreak, de jeux indépendants et bien évidement de journalisme…et un peu de sport à mes heures perdues.

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *