Apple-vs-samsung-500x349

Dernièrement, Samsung a été reconnu coupable de viols de brevets d’Apple par le tribunal, et les dédommagements se sont envolés à hauteur de 290 millions de dollars. Seulement, la firme coréenne a demandé un sursis pour ce qui est de la décision du viol du brevet “pincer pour zoomer”.

Lucy Koh, la juge de la Cour de district américaine en charge de l’affaire, a estimé non recevable la demande révision de Samsung : “Si Samsung est vraiment concerné par l’efficacité, la Cour l’invite à discuter avec Apple d’un accord pour renoncer aux mentions post-procès, afin d’interjeter rapidement l’appel rapidement dans cette affaire.”

Les tentatives de Samsung pour éviter ou minimiser sa dette totale de 929,83 millions de dollars envers Apple, ne pourrait qu’accentuer sa présente position. En clair, les smartphones de Samsung pourraient être interdits à la vente aux États-Unis.

Cette bataille juridique dure depuis des années entre les deux géants et l’avenir ne risque pas de s’arranger sachant qu’Apple souhaite se détacher au plus vite de Samsung, un fournisseur important mais également un concurrent. (via)

Vous pouvez aussi nous suivre depuis notre application, sur Twitter : @iPhonote – Facebook :BlogiPhonote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom