Apple : Coupable de conspiration avec les éditeurs à propos d’iBooks

 

Apple-Coupable-de-conspiration-avec-les-editeurs-a-propos-d-iBooks

Dans l’affaire iBooks, Apple a été jugée coupable d’avoir comploter avec des éditeurs pour augmenter les prix de ventes de livres électroniques aux détails. La juge Denise Cote a rendu sa décision sur cette affaire antitrust.

Le problème soulevé par les plaignants était celui du traitement dit “d’agence”, qui permet à l’éditeur de fixer son prix sans que le distributeur puissent en baisser le prix sans l’avertir. Ce modèle va à l’encontre d’Amazon qui elle achète en masse et peut exercer un prix plus bas sans que les éditeurs en soient informés au préalable.

A une période, Amazon représentait 90% des livres numériques mais la donne a changé avec l’arrivée d’Apple sur ce marché avec cette pratique antitrust. Le problème réel est qu’un même livre pouvait être vendu entre 12,99$ et 14,99$ chez Apple, et 9,99$ chez Amazon. Il s’avère que la commission de l’éditeur n’est pas la même, idem pour le distributeur.

Cette pratique aurait été assurée par Apple et 5 de leurs gros éditeurs de livres électroniques. Amazon était directement impactée puisque les éditeurs cherchent là où les commissions sont plus élevées.

Un futur procès déterminera quels sont les dommages et intérêts qu’Apple devra payer. En attendant, le ministère de la justice se réjouit de cette décision et souhaite bloquer ce modèle d’agence. Apple doit trouver d’autres moyens pour conclure des contrats avec ses éditeurs. (via Reuters)

Vous pouvez aussi nous suivre depuis notre application, sur Twitter : @iPhonote – Facebook :BlogiPhonote

 
  • 19151 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    Te0
    10 juillet 2013 - 20 h 00 min

    bien fait pour Apple. elle a qu’à arreter de prendre les gens pour des cons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *