Tim Cook témoignera dans l’affaire de la lutte “Anti-Braconnage”

 

Tim-Cook-CEO

Suite à la plainte d’entreprises “Anti-braconnage”, la juge Lucy Koh a ordonné hier à Tim Cook PDG d’Apple de témoigner dans cette affaire. Elle fait cette demande également à plusieurs grandes sociétés dans le domaine de la technologie comme Google et Intel.

Pour mieux comprendre cette affaire, il faut savoir qu’anti-braconnage signifie “un accord mutuel anti-débauche d’employés” d’une entreprise à une autre. C’est-à-dire que ces entreprises auraient passé un accord officieux entre-elles comme cela a été le cas pour Apple et Google à l’époque de Steve Jobs. L’accord stipule qu’Apple ne peut embaucher un employé de venant de Google, pour clause de non-conccurence, vice et versa. Bien entendu, cette clause est indiquée dans les contrats de travail des employés pour une durée déterminée mais pas l’accord “Anti-braconnage”.

La juge Lucy met en avant plusieurs mails internes indiquant que ces sociétés ont bien échangées sur ces propos à des fins financiers. Tim Cook ne sera pas le seul à être entendu puisque le PDG de Google Eric Schmidt et Paul Otellini d’Intel devront témoigner sur cette affaire.

Je trouve difficile de croire qu’un chef de l’exploitation n’a rien à dire sur les rémunération et le salaire de tous les employés, dit la juge.

Les avocats des demandeurs estiment les dommages à plusieurs centaines de millions de dollars. La juge n’ayant pas encore tous les éléments, elle s’exprimera bientôt et prendra un décision afin de statuer si oui ou non il y a accord frauduleux.(via)

Suivez-nous sur : Twitter : @iPhonote – Facebook : BlogiPhonote

Suivez-moi sur : Twitter : @iPhoStaff

Et maintenant depuis notre application :

app-iphonote-

 
  • 19142 Posts
  • 7889 Comments

Fondateur & Rédacteur

Aucun commentaire pour l’instant! Vous êtes le premier à commenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *