Apple et Google s’associent pour faire une offre de 500 millions de dollars à Kodak

 

L’affaire ne date pas de si loin puisqu’en août dernier le sujet était déjà sur la table dans le Wall Street Journal. Kodak bien connue pour sa place de premier ordre dans le monde de la photo, a récemment déclaré faire faillite et brade son adresse IP pour payer ses dettes de 830 millions de dollars.

Le sujet revient sur la table avec un nouveau rapport de Bloomberg qui confirme une alliance entre Apple et Google pour racheter cette adresse IP et investir 500 millions de dollars pour acquérir les 1100 brevets d’imagerie de Kodak.

Voici le rapport de Bloomberg :

Apple Inc (AAPL) et Google Inc (GOOG) ont uni leurs forces pour offrir plus de 500 millions de dollars pour acheter les brevets de Eastman Kodak Co. (EKDKQ) afin de la sortir de la faillite, selon deux personnes ayant connaissance de la situation.

Les deux sociétés, en compétition pour la domination du marché des smartphones, ses sont associés après deux consortiums sépraés cet été pour acheter les 1100 brevets d’imagerie de Kodak, selon ces deux personnes souhaitant restés dans l’anonymat parce que le processus est privé.

Même si les deux sociétés Apple et Google ne sont pas toujours d’accord sur certains points, cela ne les empêchent pas de vouloir travailler ensemble pour proposer une enchère intéressante pour Kodak. Des rapports précédents indiquaient qu’Apple avait d’abord fait équipe avec Microsoft et Intellectuel Ventures pour ce rachat mais rien indique que ce partenariat est concrétisé.

Pour le moment, Kodak ne donne aucune information si elle accepte ou non cette offre de 500 millions de dollars. C’est tout de même une belle somme qui épongerait une grosse partie de sa dette. C’est donc une affaire à suivre et voir ce que Apple avec ces brevets Kodak.

Suivez-nous sur :

– Twitter : @iPhonote

– Facebook : BlogiPhonote

Suivez-moi sur :

– Twitter : @iPhoStaff

 
  • 19112 Posts
  • 7882 Comments

Fondateur & Rédacteur

Commentaire

    rédaction web
    11 décembre 2012 - 19 h 12 min

    Si cette affaire arriverait à sa conclusion, je pense que bons nombres de changements vont encore avoir lieu chez le grand google.
    A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *