De nouvelles recherches indiquent qu’Apple commence tout juste à ressentir l’impact de la pénurie mondiale de puces, contrairement à ses concurrents.

Apple, pénurie puces

Au début de la pénurie mondiale de puces, il a été largement dit que la taille et le pouvoir d’achat d’Apple garantiraient à l’entreprise de bénéficier d’un meilleur prix et d’une sorte d’exclusivité des composants. Plus tard, cependant, Apple a également commencé à rencontrer des problèmes de disponibilité avec certaines puces, notamment liées au nouveau MacBook Pro.

Maintenant, un nouveau rapport de The Information, qui cite une étude de Wave7 Research qui a révélé une augmentation de la pénurie de stocks de smartphones dans les magasins, rapporte que des entreprises comme Samsung ont été durement touchées par la pénurie de puces. Un porte-parole de Samsung l’a confirmé, affirmant que la société « fait de son mieux » pour atténuer l’impact de la pénurie de puces.

Environ 37 représentants de points de vente au détail aux États-Unis ont été interrogés. La pénurie de smartphones en stock a atteint 70% en août, contre 45% en juin et 28% en mai.

Cependant, Apple reste l’une des entreprises les moins touchées, comme le rapporte une étude distincte de Canalys, qui a montré que la part d’Apple dans les livraisons mondiales de smartphones au premier semestre 2021 est passée à 62%, contre 53% au cours de la même période en 2020. De plus, la demande d’appareils 5G a conduit Apple à gagner 57% du marché des smartphones à 400$+ au deuxième trimestre 2021 et près de 75% du marché des smartphones à 800$+.

Apple n’a pas commenté le rapport The Information ou la recherche Wave7.

Partager un commentaire