Dévoilée en début de semaine, la nouvelle gamme Mac est la première à embarquer le tout nouveau processeur M1 Apple Silicon. Pour en apprendre un peu plus sur ce SoC, les ingénieurs d’Apple sont revenus sur toutes les phases de conception.

Soc M1 Apple

Peu après la keynote Mac, Greg Joswiak, Craig Federighi et John Ternus ont fait des déclarations à The Independent. Craig Federighi se dit vraiment surpris par les performances obtenues par la nouvelle puce M1 :

« Cela fonctionne mieux que prévu. Après avoir testé la durée de vie de la batterie, je me suis exclamé : « Vous plaisantez ? » Je pensais que nous avions des gens qui savaient comment évaluer ce genre de problèmes. »

John Ternus a remarqué que les excellentes performances obtenues en phase de test ont fourni une grande motivation pour améliorer, optimiser de plus en plus le produit. Federighi a également remarqué comment l’expérience précédente d’Apple, acquise dans la phase de transition de Power PC vers Intel, a permis à l’entreprise de mieux gérer cette étape historique pour la gamme Mac.

« Nous avons déjà vu d’autres concurrents du secteur faire le même pas, mais pas très bien. Nous avons vraiment perfectionné ce genre de transitions, sachant exactement comment gérer les outils pour faciliter le travail des développeurs. »

Greg Joswiak nous parle plutôt de la nomenclature de ce nouveau SoC :

« La M1 a beaucoup de sens pour une puce Mac dédiée. La série A a été créée pour nos smartphones et nous essayons d’utiliser des lettres qui ont du sens depuis. »

Craig Federighi s’est également exprimé sur les spéculations concernant un nouveau Mac à écran tactile :

« Lorsque nous avons présenté Big Sur, nous avons commencé à voir ces articles et nous nous sommes demandé pourquoi ces spéculations. Nous avons conçu et fait évoluer le look de macOS d’une manière qui nous semblait fluide et naturelle, sans même envisager la prise en charge future des écrans tactiles sur Mac. »

Bref, Federichi a confirmé que les écrans tactiles resteront la prérogative de l’iPad, des appareils conçus pour ce type d’interaction.

Dans les prochains jours, les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac Mini avec la nouvelle puce M1 seront enfin disponibles. En attendant, les premiers benchmarks ont permis de montrer que ces machines en ont dans le ventre : Les Mac M1 plus forts que le MacBook Pro 16″ haut de gamme !.

1 COMMENTAIRE

  1. Ils savent très bien sans surprises les résultats de leur travail, le côté purée j’y croyais pas me laisse dubitatif au plus haut.

Répondre à wmangon Annuler la réponse.