Apple a proposé de payer 100 milliards de wons (soit 84 millions de dollars) pour financer des programmes de soutien et d’assistance aux consommateurs et aux petites entreprises dans le but de mettre fin à l’enquête antitrust lancée par la FTC en Corée du Sud.

Apple Corée du Sud

La Commission coréenne du commerce équitable a autorisé Apple à soumettre une proposition contenant des mesures visant à garantir le respect des lois anticoncurrentielles de l’État. Les avocats sud-coréens d’Apple ont dévoilé lundi un ensemble de mesures qui, espèrent-ils, garantiront la fin de l’enquête.

Sur les 100 milliards de wons, 40 milliards serviront à construire un centre de soutien aux activités de recherche et développement des petits producteurs du pays. Environ 25 milliards de wons seront utilisés pour créer une académie pour les développeurs coréens. Et 25 milliards de wons supplémentaires permettront d’offrir des réductions aux consommateurs sur les coûts de réparation, ainsi que d’autres avantages.

Cette proposition vise à clore l’enquête de la Commission coréenne du commerce équitable lancée pour des pratiques anticoncurrentielles présumées. La firme de Cupertino était accusée de contraindre les opérateurs locaux à payer les coûts de la publicité télévisée et des services de garantie.

Si la proposition d’Apple est acceptée, l’enquête sera close sans déterminer si l’entreprise a réellement enfreint les lois sud-coréennes ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom