Une enquête antitrust russe datant de l’année dernière a conclu qu’Apple avait abusé de sa position dominante. Cette enquête fait suite à la suppression des applications de contrôle parental tierces de l’App Store russe.

Screen Time - App Store russe

Apple a commencé son nettoyage ce type d’apps sur l’App Store fin 2018. Cela coïncide avec l’arrivée de la fonction Screen Time sur iOS 12.  Au printemps 2019, Cupertino a publié une déclaration officielle sur la question, indiquant que ces suppressions étaient liées à des raisons de sécurité. Les développeurs de ces applications n’étaient manifestement pas d’accord avec la décision d’Apple.

Plus tard, en juin dernier, Apple a fait marche arrière. La firme a décidé de réadmettre ce type d’application dans l’App Store, soulignant cependant que toutes les applications seraient approuvées au cas par cas.

L’une des sociétés ayant déposé une plainte officielle en Russie était Kaspersky Lab. L’enquête menée par le Service fédéral russe de lutte contre les monopoles (FAS) a maintenant conclu que :

« Apple Inc. a limité la concurrence sur le marché des applications mobiles basées sur iOS et a abusé de sa position dominante sur les développeurs d’applications de contrôle parental. L’entreprise se réserve le droit de désactiver et de bloquer toute application tierce de l’App Store, même si elle répond à toutes les spécifications requises par Apple. »

À quoi s’expose désormais Apple ?

Le FAS dit qu’il va forcer Apple à « remédier aux violations », mais pour l’instant, on ne sait pas ce que cela signifie exactement. Cependant, la firme de Cupertino a l’intention de faire appel de la condamnation. Il est donc très probable que de nouvelles enquêtes soient menées.

Ce n’est pas un super moment pour Apple et les autres géants de la technologie. En effet, même aux États-Unis, le Congrès a récemment interrogé le PDG d’Apple, Tim Cook, sur les applications de contrôle parental tierces ainsi que sur un certain nombre d’autres problèmes liés aux applications.

Que pensez-vous de cette situation ? Êtes-vous du côté d’Apple ou des développeurs tiers ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom