Après une série de rumeurs, Microsoft a confirmé publiquement son intention d’acquérir TikTok aux États-Unis et au-delà.

Microsoft / TikTok

Microsoft a donc indiqué son intention d’avancer rapidement dans la négociation avec ByteDance, maison mère de TikTok, dans les prochaines semaines. Les deux sociétés travaillent sur une proposition préliminaire qui impliquerait l’acquisition de TikTok aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Tout cela signifie que si l’acquisition se concrétise, Microsoft détiendra et gérera le réseau social sur ces marchés. Bien entendu, la société veillera en premier lieu à la sécurité des données des utilisateurs. Le PDG de Microsoft – Satya Nadella – s’est entretenu directement avec Donald Trump pour discuter de l’acquisition potentielle. Suite au refus initial en raison de l’intention d’interdire TikTok aux États-Unis, Trump semblerait avoir changé d’avis. Il aurait finalement donné son consentement pour continuer, selon MacRumors.

Microsoft a déclaré s’être engagé à acquérir TikTok et à le sécuriser avec une refonte complète. En outre, Microsoft s’engage à fournir les avantages économiques appropriés aux États-Unis et à offrir aux utilisateurs “transparence et sécurité”. De plus, la société veillera à ce que toutes les données privées des utilisateurs américains restent aux États-Unis, en plus d’être supprimées sur tous les serveurs en dehors du pays.

Les discussions entre les deux sociétés prendront fin le 15 septembre. Les négociations sont encore préliminaires, et rien ne garanti un accord. Microsoft a déclaré qu’il ne fournirait plus de mises à jour tant qu’il n’y aurait pas de réponse définitive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom