Les développeurs de Telegram ont déposé une plainte auprès de l’Union européenne pour comportement antitrust présumé sur l’App Store.

Telegram

Comme le rapport Financial Times, dans la plainte déposée auprès de la responsable de la concurrence de l’UE, Margrethe Vestager, Telegram déclare qu’Apple “doit permettre aux utilisateurs d’avoir la possibilité de télécharger des apps en dehors de l’App Store”.

Dans le document, nous parlons du comportement monopolistique présumé d’Apple avec son App Store, étant donné que les développeurs n’ont pas d’autre alternative que de publier des applications pour iPhone et iPad. Par ailleurs, dans sa plainte, Telegram a souligné qu’en 2016, Apple avait empêché l’entreprise de lancer une plateforme de jeu car elle était jugée contraire aux règles de l’App Store : « Telegram risquait d’être supprimé de l’App Store et de faire faillite. C’est un exemple de la capacité d’Apple à freiner l’innovation grâce à son pouvoir monopolistique sur le marché des applications. »

De plus, Telegram définit la commission de 30% demandée par Apple comme exagérée: « Apple ne peut facturer cette commission qu’en raison de son monopole ».

La position d’Apple sur la question est déjà connue et a été confirmée hier par Tim Cook lors de l’audience à la commission judiciaire du Congrès des États-Unis : « L’App Store est une fonctionnalité de l’iPhone, très similaire à l’appareil photo et au processeur ». Pour ces raisons, le contrôle du magasin et des applications doit rester entre les mains d’Apple afin de garantir le respect de la confidentialité, de la sécurité et de la qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom