Lors de l’audience devant le comité judiciaire de la Chambre des États-Unis, un email d’Apple a mis en évidence que la société avait envisagé d’augmenter sa taxe App Store de 30% à 40%.

taxe Apple

Cet email a été envoyé à Eddy Cue, vice-président senior des logiciels et services Internet d’Apple, et à d’autres dirigeants d’Apple en mars 2011. C’est trois ans après le lancement de l’App Store. Il a permis de souligner le fait qu’Apple n’a finalement pas mis en pratique cette taxe de 40%.

« Pour les abonnements récurrents, nous devrions demander 40% la première année seulement mais nous devons travailler quelques offres pour voir ce qui est juste. Je pense que nous allons peut-être laisser de l’argent sur la table si nous demandons seulement environ 30% de la première année. »

Eddy Cue précisait à l’époque que cette taxe concernerait notamment les applications telles que MLB, NBA et Hulu. Apple partait du principe que les utilisateurs pouvaient  s’abonner à leurs services via des applications iOS.

« Après que certains développeurs ont accusé Apple de pratiques abusives et anticoncurrentielles, l’entreprise a réduit sa commission à 15% lorsque l’utilisateur paie l’abonnement pendant plus d’un an. Cependant, ces e-mails montrent que l’entreprise a déjà envisagé l’inverse. » (via 9to5Mac)

Lors de l’audience d’hier, Tim Cook a confirmé que la plupart des applications de l’App Store, précisément 84%, ne reversent aucune taxe à Apple. D’ajouter que l’App Store est une excellente plate-forme pour les développeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom