Spotify a publié les résultats financiers du deuxième trimestre de 2020, confirmant que le service compte désormais près de 300 millions d’utilisateurs actifs mensuels et 138 millions d’abonnés payants.

Spotify

Spotify a salué ces résultats, affirmant que la plate-forme continue de croître “malgré l’incertitude persistante due à la pandémie de COVID-19”.

Comme prévu, les résultats confirment que Spotify compte désormais 299 millions d’utilisateurs actifs mensuels, une augmentation de 29% par rapport à l’année dernière. La service compte également 138 millions d’abonnés Premium. C’est une augmentation de 27% par rapport à l’année dernière. Les résultats sont en ligne avec les attentes de l’entreprise.

Spotify indique également que les activités d’écoute des utilisateurs sont revenues aux niveaux pré-COVID dans le monde entier…sauf en Amérique latine, où l’écoute a diminué d’environ 6%.

Malgré cette croissance, les revenus publicitaires de Spotify ont chuté de 21% alors que la situation du COVID-19 continue d’affecter l’industrie. Comme le note CNBC, le service a enregistré une perte nette d’environ 356 millions d’euros. C’est pire que ce que les analystes craignaient. Spotify affirme que les dépenses « plus élevées que prévu » font référence à de fortes augmentations du prix de l’action et des impôts payés en Suède. La société est tenue de payer au gouvernement suédois 31,42% sur ses bénéfices.

Les nombres d’utilisateurs confirment que la plateforme est en excellente santé, malgré la concurrence de plus en plus féroce d’Apple Music. Et vous, quel service préférez-vous ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom