Au deuxième trimestre 2020, Apple a versé à Samsung environ 950 millions de dollars pour ne pas avoir atteint les objectifs d’achat d’écrans OLED définis dans les accords entre les deux sociétés.

Samsung

Il y a quelques jours, Samsung a partagé ses revenus et ses bénéfices d’exploitation pour le T2 2020. Ces derniers comprenaient un gain ponctuel lié à ses activités d’affichage. Ce paiement proviendrait d’Apple, étant donné que la firme de Cupertino aurait acheté moins de dalles OLED que prévu pour les iPhone au cours du deuxième trimestre de l’année.

Durant cette période, Apple a en effet connu plusieurs difficultés comme de nombreuses autres entreprises. La pandémie a notamment entraîné la fermeture forcée des Apple Store dans le monde et le blocage des usines en Chine. Pour ces raisons, Apple n’a pas satisfait le nombre de commandes minimales de panneaux OLED requises par l’accord avec Samsung, obligeant la société à verser une compensation de 950 millions de dollars.

En 2019 également, Apple a dû effectuer un paiement similaire à Samsung, bien que ce montant soit inférieur pour un total de 693 millions de dollars. À partir là, les ventes d’iPhone ont augmenté de mois en mois, jusqu’au ralentissement provoqué par le COVID-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom