Certains documents de support Apple semblent suggérer que le passage aux puces Apple Silicon ARM sur Mac ne sera pas indolore. En fait, il semble qu’il n’y aura pas de support pour les GPU tiers.

Apple Silicon

Le géant de Cupertino a annoncé pour la première fois la transition vers les puces ARM sur Mac lors de son discours d’ouverture de la WWDC 2020. Depuis lors, plus de détails ont émergé quant à ce que ce changement entraînera exactement. Par exemple, lors d’une session de développement axée sur le portage d’applications Metal vers la nouvelle architecture, Apple a clairement indiqué que ses Mac fonctionnant avec Apple Silicon utiliseront des GPU Apple personnalisés.

« L’Apple Silicon Mac contient un GPU conçu par Apple, tandis que les Mac à processeur Intel contiennent des GPU Intel, AMD et NVIDIA », a déclaré Gokhan Avkarogullari, directeur du logiciel GPU d’Apple.

Apple Silicon

Bien qu’Apple n’ait pas expliqué précisément cette différenciation, il semble suggérer qu’une version ARM de macOS peut ne pas prendre en charge les puces graphiques Intel, NVIDIA et AMD. De même, il n’est pas clair si le support eGPU sera présent, bien que cela devrait dépendre davantage de Thunderbolt 3 et de la compatibilité des pilotes.

Dans le cadre du passage aux GPU d’Apple, la société propose également aux développeurs d’autres conseils sur ce qui s’en vient. Dans un document d’assistance aux développeurs, la société recommande de ne pas sous-estimer un GPU Apple intégré.

Ne présumez pas qu’un GPU dédié signifie de meilleures performances. Le GPU intégré dans les processeurs Apple est optimisé pour les activités graphiques hautes performances.
On ne sait pas ce que signifie cette déclaration, à part que les Mac ARM auront un GPU intégré conçu par Apple avec de hautes performances. Rien dans la documentation de support n’indique qu’Apple cessera de prendre en charge les GPU AMD pour Mac Intel dans les futures versions de macOS, mais cela peut suggérer qu’il pourrait toujours y avoir une prise en charge de GPU PCI-E tiers dans le futur.

Apple offre également aux développeurs d’autres conseils sur le passage à Apple Silicon, notamment le portage de compilateurs just-in-time (JIT). Apple a pris plusieurs mesures pour assurer une transition en douceur pour les développeurs, comme avec le Developer Transition Kit destiné aux développeurs d’applications pour pouvoir mettre la main sur un premier Mac ARM juste avant une version grand public. C’est aussi le cas pour l’implémentation d’un nouveau un logiciel de virtualisation et d’émulation pour garantir que les Mac ARM peuvent exécuter des applications basées sur Intel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom