Un homme du Missouri accuse Apple de l’avoir “trompé” et aurait gardé son iPhone 7 lors d’une réparation. D’ajouter qu’il a été le premier à disposer de “nouvelles fonctionnalités”.

Apple Store

Raevon Terrell Parker demande à Apple une compensation de 1000 milliards de dollars pour une réparation d’iPhone effectuée en octobre 2018 :

« Le 29 octobre 2018, Raevon Parker s’est rendu à l’Apple Store Saint Louis Galleria pour un dysfonctionnement de son appareil mobile. L’employé de l’Apple Store a réparé l’appareil mais l’a trompé sachant qu’il s’agissait du premier téléphone à disposer de nouvelles fonctionnalités. »

Les “nouvelles fonctionnalités” permettaient apparemment de “contourner certaines des options de l’écran de chargement au démarrage”, rendant l’iPhone capable de communiquer “plus rapidement et plus précisément” avec d’autres appareils. Ces nouvelles fonctionnalisés seraient, selon Parker, issues de technologies et brevets dont il est le détenteur. Apple aurait sciemment gardé son iPhone 7, en le remplaçant par un autre, pour utiliser ces nouvelles fonctionnalités dans iOS 12. Parker affirme également qu’elles seraient toujours présentes dans iOS 13.

Parker a déjà poursuivi Apple pour la même réparation pour la perte des paramètres du téléphone, la récupération du mot de passe et le téléchargement des achats effectués sur l’App Store. Dans sa précédente plainte, il demandait pas moins de 2000 milliards de dollars. Bien entendu, la justice américaine n’a pas donné suite.

L’homme a également indiqué que son esprit était “inestimable”, avant de déclarer le montant total demandé. Dans le dernier procès, le rapport note que Parker réclame mille milliards de dollars pour “hospitalisations, voyages, angoisse, humiliation, embarras et diffamation”.

Là encore, la plainte de Parker risque de connaître la même finalité que la précédente, c’est-à-dire d’être rejetée par le tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom