Sundar Pichai, PDG de Google et Alphabet, a déclaré qu’il voulait travailler pour trouver d’autres opportunités de collaboration avec Apple en plus du système de notification d’exposition lancé il y a quelques jours.

Sundar Pichai (Google) et Tim Cook (Apple)

Sundar a récemment rencontré Steven Levy de Wired pour parler de sujets allant du travail à distance à l’API de suivi des contacts conçue avec Apple pour tenter de contenir la propagation de la pandémie du COVID-19.

Lorsqu’on lui a demandé si le partenariat pourrait ouvrir la porte à une collaboration accrue entre les entreprises, Sundar Pichai a déclaré qu’il était « déterminé à trouver d’autres opportunités » pour que cela se produise. D’ajouter que Tim Cook semble également aller dans la même direction. « Les grandes entreprises qui travaillent ensemble au service de la société sont vraiment bonnes pour le monde ».

De tels partenariats importants entre deux multinationales sont très rares, mais la situation sanitaire mondiale a incité Apple et Google à collaborer dans le but de publier les API de notification d’exposition désormais connues. Les deux sociétés ont bien travaillé ensemble, à tel point que les deux PDG voudraient parler des futures opportunités de collaboration.

En ce qui concerne ces API, le PDG de Google a déclaré que les équipes des deux sociétés avaient commencé à travailler de manière indépendante. Mais peu de temps après, elles ont compris que pour bien fonctionner, une intégration multiplateforme était nécessaire. Quelques rencontres entre les dirigeants des deux sociétés ont suffi pour trouver un accord et commencer à travailler ensemble. Pour accélérer le démarrage des travaux, Pichai et Tim Cook ont ​​décidé de se parler directement pour donner les lignes directrices de ce nouveau projet et donner l’approbation finale.

Pichai a également admis qu’il avait rencontré Tim Cook à plusieurs reprises depuis lors et que les deux sociétés devraient travailler ensemble dans d’autres domaines à l’avenir.

En ce qui concerne le fonctionnement des notifications d’exposition, Pichai estime que le système aura un impact significatif sur l’atténuation du virus même s’il n’est utilisé que par 10 à 20% des utilisateurs. Enfin, le PDG de Google a confirmé que la plupart des employés continuent de travailler à domicile et qu’il n’est actuellement pas clair quand ils pourront retourner au bureau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire
Entrez votre nom